Cuiseur grande capacité

Contexte d'usage: Cuisson, blanchiment, étuvage, appertisation de produits agroalimentaires

On dénombre une multitude de procédés traditionnels de transformation par ébullition ou étuvage, soit à l’échelle familiale, soit par de petites unités déjà plus structurées, à la recherche d’une production de qualité et de marché solvable.

 

L’usage de cuiseurs très rustiques se traduit par une surconsommation de biomasse et des conditions travail très mauvaises (forte exposition aux fumées nocives, hautes températures, faible ergonomie, ..).

Deux pistes d’amélioration sont généralement mises en œuvre :

  • le recours à un équipement au gaz dans un contexte subventionné (tendance qui diminue car les pays concernés ne peuvent plus garantir cette subvention)
  • la diffusion d’équipements généralement mono-marmites qui peuvent dans certains cas de cuisson simple représenter une amélioration acceptable (rendement autour de 40 à 50% dans les meilleurs cas, en améliorant principalement le transfert thermique).

 

Pour diffuser un équipement HPEE dans un tel contexte (visant un rendement proche de 80%, une haute qualité de combustion), il faut respecter certains pré-requis :

  • obligatoirement travailler avec un entrepreneur cherchant à se positionner sur ce marché à l’échelle nationale voire régionale, désireux d’avoir une forte avance technologique et proposer une gamme parfaitement adaptée aux unités susceptibles de s’équiper.
  • démarrer dans un pays sur des filières de transformation alimentaires bien implantées, avec une bonne visibilité sur les années à venir (voie d’expansion)
  • proposer des améliorations sensibles (meilleure qualité de production, gain de temps, ergonomie, simultanéité des procédés cuisson/production ECS/séchage, réduction par 3 à 4 de la consommation..)

Fonctionalité de l'équipement

Le cuiseur permet une adaptation aux produits à transformer avec le même équipement

On note 2 grands types de transformation agroalimentaire par ébullition:

- produits mis directement dans le récipient

  • blanchiment / étuvage
  • cuisson préparation : 2 modes (rapide ou doux) selon choix du récipient

- produits mis dans des boites de conserve ou des bocaux verre

  • appertisation / pasteurisation

L’usager bénéficie aussi de deux fonctions supplémentaires en fin de cycle :

  • stérilisation des ustensiles ou contenants
  • production ECS pour le nettoyage final
Modèle de base (1 échangeur) pour bouillir le maïs au Cambodge

caracteristiques techniques

  • 2 récipients de grande capacité : un en inox – un en alu
  • facilité d’utilisation : pas de réglage – démarrage facile grâce à l’extracteur
  • hauteur de travail au standard européen : 85 cm
  • forte isolation des parois donc confort usager + protection contre risques de brûlures
  • combustible adapté au contexte : 70 cm de long – diam entre 4 et 8 cm
  • durée de vie 15 ans – changement pièces d’usure facilité
  • combustion propre – pas de fumées visibles
  • conduit de fumée horizontal extérieur : absence de fumées dans le local – facilité d’entretien

Principes de conception retenu

Ces principes peuvent se lister comme suit:

  • montage du foyer en éléments réfractaires dans une enceinte en brique terre crue avec interposition d’un isolant vrac local
  • préfabrication des accessoires par une seule entreprise permettant de maitriser les coûts
  • montage facile et rapide type lego par des artisans formés
  • choix de l'extraction mécanique horizontale permettant de supprimer le conduit de fumée vertical (installation moins chère et plus facile – peu de technicité)
  • extracteur mécanique constructible localement

Planète Bois

17 bis route de Toulouse

65 690 Barbazan Debat

 

contact@planetebois.org